Lot 39
4 000 - 5 000 €
Résultat: 3 600 €

ARTAUD (Antonin)

Lettre autographe signée à Raymond Queneau, datée 7 février 1945, 4 pages in-12, sous chemise demi-maroquin noir. ÉMOUVANTE LETTRE INÉDITE À RAYMOND QUENEAU, SUR SA SITUATION À RODEZ. Queneau lui ayant, avec des amis, envoyé un mandat pour améliorer sa vie matérielle, Artaud se confond en remerciements. Il en profite pour évoquer sa difficile situation à Rodez, où il est interné tout en affirmant sa confiance dans son oeuvre. Je ne sais pas si nous sommes aujourd'hui dans un temps où on peut vivre de sa plume mais je constate que ce que j'écris se vend toujours. Le Voyage au pays de Tarahumaras m'a été acheté par un nouvel éditeur Robert Godet... [en fait, le livre sera publié aux éditions Fontaine, en novembre 1945]. Je veux dire par là que je ne suis ni un paresseux ni un impuissant, ni incapable et qu'il me suffirait de me retrouver dans des conditions favorables à la production comme je l'étais avant septembre 1937 [date de son internement au retour d'Irlande] pour que mes amis soient enfin déchargés du souci qui chez eux me bouleverse de se demander comment je vis. A Rodez, il ne dépense rien et n'a pas de besoins, mais: Je ne vous dirai pas que je m'amuse beaucoup et que ma vie est passionnante et pour écrire et travailler comme avant il me faudrait une athmosphère [sic] plus exaltante mais voilà tant d'années que je ne vois plus que des fous et que j'ai tant souffert de trouver des gens m'accuser moi-même de l'être... Puissent ceux qui ont provoqué mon internement en 1937 être maintenant morts ou disparus
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue