Fragment de siège Dogon, Mali Époque: 1700-1740…

Lot 26
20 000 - 30 000 €

Fragment de siège Dogon, Mali Époque: 1700-1740…

Fragment de siège Dogon, Mali
Époque: 1700-1740 (Laboratoire GNS Science, Nouvelle Zélande, 22 octobre 2015, réf. NZA 60078)
Bois dur à patine brune
H. 38,5 cm
Dogon stool fragment, Mali
H. 15.1 in
Provenance:
- Charles Ratton, Paris
- Bonhams Londres, 17 juin 1991, reproduit sous le lot 23
- Collection Hubert Goldet, Paris
- Vente Hubert Goldet, Etude François de Ricqlès, Maison de la Chimie, 30 juin - 1er juillet 2001, reproduit sous le lot 87
- Collection privée, New York
Exposition/Publication:
- Lorenz Homberger, Die Kunst der Dogon, Zurich, Museum Rietberg, 7 mai - 3 septembre 1995, p. 106, n° 77
Fragment de siège d'une rare qualité de sculpture, réunissant deux figures caryatides mythologiques entre terre et voûte céleste traitées originellement en deux disques. Les lignes brisées au pourtour évoquent les ondes de l'eau, richesse précieuse dans cette région aride qu'est le pays Dogon.
Les effigies aux courbes déliées reposent sur des jambes effilées et fléchies, les bustes aux ventres rebondis significativement pointés vers l'avant. Les visages, également étirés, sont traversés par un nez en pointe de flèche, une haute coiffe en mitre amplifiant cette impression d'allongement. Le regard et le nez évoquent le style des Bombou-Toro. Les bras, levés haut en signe probable d'appel à la pluie, se fondent avec le volume plein de leurs poitrines d'hermaphrodites. La patine est encore riche des nombreuses attentions qui ont été prodiguées à cette œuvre datant au moins du milieu du XVIIIe siècle.
Sous le socle, présence de l'étiquette de la collection Hubert Goldet.
Ce type d'œuvre était l'apanage du Hogon, chef religieux et politique de la communauté, en contact direct avec le dieu créateur Amma. Il matérialise l'autorité spirituelle du chef suprême de la communauté Dogon
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue