Lot 241
200 - 400 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

BIENVILLE (D. T. de)

LA NYMPHOMANIE, OU TRAITÉ DE LA FUREUR UTÉRINE, dans lequel on explique, avec autant de clarté que de méthode, les commencements & les progrès de cette cruelle maladie, dont on développe les différentes causes. Ensuite on propose les moyens de conduite dans les divers Périodes, & les spécifiques les plus éprouvés pour la curation. AMSTERDAM, Marc-Michel REY, 1771. Un volume, in-8, de (1) f., XV pp., (1) p., 164 pp., demi-reliure de l'époque en basane fauve. Dos lisse orné et doré portant une pièce de titre en maroquin rouge, pièce de maroquin vert en pied du dos portant l'inscription dorée “DENE”.
Contrefaçon rare, au format in-8, parue la même année que l'originale in-12, du premier traité médical consacré à la nymphomanie, qui marque la naissance de la sexologie au XVIIIe siècle.
L'auteur définit la nymphomanie avec très peu d'égards: “La Métromanie ou fureur utérine, est une maladie honteuse & horrible, qui couvre d'opprobre & d'infamie non seulement la personne qui en est attaquée, mais aussi les parents qui ont eu le malheur de lui donner le jour” (p. 60).
“Au point de vue des remèdes curieux de la médecine ancienne, les prescriptions de l'auteur contre cette maladie sont particulièrement à noter”, indique Caillet, 1154.
Vignette ex-libris Eric Gruaz.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue