[ANDREAE (Johannes)]

Lot 1
3 000 - 4 000 €

[ANDREAE (Johannes)]

Super arboribus consanguinitatis et affinitatis et cognatiotis spiritualis. [Au colophon]: Nuremberg, Friedrich Creussner, s.d. [vers 1474-1477]. In-folio, 10 feuillets non chiffrés, maroquin chaudron, triple encadrement de filets dorés et à froid, fleuron doré aux angles, dos orné avec titre en long, deux filets intérieurs, tranches dorées (Riviere & Son).
Copinger, n°431. - GW, n°1685. - Schreiber, n°3274.
Rarissime édition incunable imprimée en caractères gothiques à 34 lignes, l'une des nombreuses sorties des presses de Friedrich Creussner à Nuremberg, qui en imprima une quinzaine entre le début des années 1470 et 1488.
Elle est ornée de 2 grandes figures sur bois à pleine page représentant l'arbre de consanguinité (f. 4v°) et l'arbre d'affinité (f. 8).
Ce fameux texte sur la filiation fut composé par Johannes Andreae (c. 1250-1348), jurisconsulte italien qui professa le droit canonique à Padoue, Pise et Bologne. Il explique les liens de parenté entre les grands-parents, les parents, les enfants, les degrés de cousinage et présente des cas où le mariage est interdit. Son succès fut considérable au XVe siècle, surtout en Allemagne, comme l'atteste la cinquantaine d'éditions parues jusqu'en 1500.
Superbe exemplaire, à très grandes marges et rubriqué. Il est enrichi d'un onzième feuillet, représentant l'arbre de la connaissance spirituelle, probablement copié à la plume au XVIe siècle sur celui qui se trouve dans une édition datée de 1477 donnée par Creussner.
Des bibliothèques Arnold Hoffmann, Huth, George Abrams (1989, n°7), avec leurs ex-libris.
Le quatrième feuillet, qui porte le bois illustrant l'arbre de consanguinité, est replié sur le bord extérieur. Charnières restaurées.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue