CALVIN (Jean)

Lot 11
4 000 - 5 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 8 522 €

CALVIN (Jean)

Institution de la religion Chrestienne. Genève, De l'Imprimerie de François Perrin, 1566.
In-folio, veau brun, double encadrement de doubles filets dorés, petit fleuron aux angles, grand cartouche arabisant à décor d'entrelacs et de rinceaux sur fond azuré, lequel porte en son centre des armoiries (lion issant sur fasce ondulée sur le premier plat, lion issant tenant un meuble sur le second), dos orné de filets et fleurons dorés, tranches dorées (Reliure de l'époque).
Bibliotheca Calviniana, t. III, 66/2. - Haag, t. III, 109-162. - Cat. Stroehlin, n°1426.
La plus belle édition ancienne de ce texte majeur de la théologie réformée.
Achevée en novembre 1566, soit deux ans après la mort du grand réformateur, elle a été admirablement imprimée par François Perrin de Genève. Elle contient les tables revues et augmentées par l'exégète et martyr Augustin Marlorat (1506-1562).
L'Institution de la religion Chrestienne est le maître-livre de Calvin. La première édition latine vit le jour à Bâle en 1536, et la traduction française par l'auteur lui-même fut publiée à Genève en 1541. [...] moment capital de l'histoire des idées, [l'ouvrage] est aussi la clé de voûte du protestantisme français. De simple argumentation, latine, l'Institution devient un véritable «livre de combat», bréviaire d'une foi qui entend convaincre et ciment d'une communauté dispersée. Son retentissement fut tel que la Sorbonne, pour la première fois, rédige sa condamnation en latin et en français (Benoît Forgeot, in En français dans le texte, n°60).
Exemplaire avec la page de titre en premier état (état a), avec, au recto, la grande marque typographique de Perrin (la marque aux deux portes, l'une, étroite, supportant la couronne de vie, l'autre, plus large, les flammes de l'enfer), et au verso un beau portrait en médaillon de Calvin, vu de profil, gravé en taille-douce par Pierre Woeiriot (cf. Brun, p. 148).
Exemplaire aux armes de Blavignac, famille protestante nimoise émigrée à Genève. Parmi les personnalités que compta cette famille, on relève Jean-Daniel (1817-1876), architecte et auteur entre autres d'un Armorial genevois.
La présence d'armoiries sur un exemplaire de cet ouvrage en reliure d'époque est tout à fait exceptionnelle.
Sous le portrait de Calvin, une longue notice manuscrite de 14 lignes (début du XIXe siècle) concernant l'auteur et le qualifiant de capricieux, insuportable [sic], arrogant, impudique, envieux, vindicatif, orgueilleux, etc.
Infime trace de pli vertical sur le titre. Petit accroc en tête du titre (réparé) et du feuillet d'avis au lecteur. Petite mouillure claire touchant le bord inférieur des 20 derniers feuillets. Restaurations à la reliure, charnières et coiffes refaites.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue