[MER DES HISTOIRES]. Le Premier [-Second]…

Lot 3
80 000 - 120 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 220 776 €

[MER DES HISTOIRES]. Le Premier [-Second]…

[MER DES HISTOIRES]. Le Premier [-Second] Volume de la Mer des Histoires. Auquel et le second ensuyvant est contenu tant du vieil testament que du nouveau toutes les hystoires, actes et faictz dignes de memoire puis la creation du monde jusques en lan mil cinq cens xxxvi selon la cotte & datte des ans [...]. Paris, Nicolas Couteau pour Galliot du Pré, 1536.
2 tomes en un volume in-folio gothique [336 x 241 mm] de (12) ff., 231 ff., (1) f. blanc; (4) ff., 184 ff.: maroquin lavallière, dos à la grecque orné d'un semé de trèfles perlés et de trois grands fleurons peints en noir sur fond criblé; large bordure de rinceaux dorés encadrant les plats sur fond noir, mandorle centrale ornée d'entrelacs sur fond doré, tranches dorées et ciselées (reliure de l' époque).
Le majestueux volume in-folio retrace les événements légendaires et historiques depuis la création du Monde. La chronique renferme également la Relation d'un voyage en Terre Sainte accompli par le frère dominicain Burchard à la fin du XIIIe siècle. Le second tome porte sur l'histoire de France jusqu'au règne de François 1er.
“One of the best and most uncommon editions of the Mer des Histoires; a work of acknowledged value and interest”, selon Dibdin.
Un des plus fameux livres illustrés de la Renaissance en France: 159 bois gravés.
On relève d'ingénieuses chaînes généalogiques animées de personnages, 52 planches gravées à pleine page et deux planches doubles pour la carte du Monde et celle de la Palestine. On admire surtout la figure du Baptême de Clovis juxtaposée à celle de la Bataille de Tolbiac, de même que la composition fouillée de la Bataille de Fornoue visant à l'exactitude. De nombreuses scènes empreintes d'un réalisme familier concernent les métiers et les moeurs. “L'ensemble est d'un grand intérêt pour l'histoire de la gravure en France” (Rahir).
Exemplaire d'une grande beauté, entièrement réglé; reliure à la grecque en maroquin orné d'une bordure de rinceaux dorés.
Reliure exécutée vers 1555-1560 dans l'atelier parisien du relieur du Roi, sans doute Claude Picques.
La bordure florale de rinceaux dorés a été exécutée à main levée au moyen de filets courbes, lesquels sont soulignés par le fond de peinture noire qui les redessine en réserve.
La reliure, dite “à la grecque”, présente un dos lisse et ses deux “coiffes débordantes”, selon la technique byzantine introduite en France vers 1540 via Venise, en vue de recouvrir des livres le plus souvent en grec. D'après la typologie des grands décors conçus pour la bibliothèque royale de Fontainebleau, le présent spécimen est proche de la reliure du De Revolutionibus de Copernic aux armes de Henri II.
(Laffitte et Le Bars, Reliures royales de la Renaissance. La Librairie de Fontainebleau, 1544-1570, BnF, 1999, n° 102.)
Provenance:
- Ex-libris manuscrit “Pasch. Delalande 1637”;
- Charles de Castellan, abbé commendataire de l'abbaye de Saint-Epvre de Toul, mort en 1677, avec ses armes dorées sur chacun des plats;
- Jean-Nicolas Beaupré, conseiller à la cour impériale de Nancy, avec grand ex-libris gravé;
- Édouard Rahir, avec ex-libris (II, 1931, n° 594);
- Docteur Lucien-Graux, avec ex-libris (II, 1957, n° 79).
Exemplaire de qualité, très grand de marges, parfaitement conservé.
(Rahir, Bibliothèque de l'amateur, p. 535.- Bechtel, Catalogue des gothiques français, M-240.- Mortimer-
Harvard, French 16th Century Books II, 1964, n° 469, pour un exemplaire incomplet.)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue