ANTOINE BOURDELLE (1861-1929)

Lot 40
8 000 - 10 000 €

ANTOINE BOURDELLE (1861-1929)

Rieuse au grand chignon, 1890
Bronze à patine brun-rouge
Signé au dos sous la chevelure: Bourdelle Sculpteur avec les chiffres à l'encre rouge “1112R” à l'arrière de la base et à l'intérieur
H. 19,5 cm

Provenance:
- Collection de Rothschild (N° inv. 1112.R)
- Collection particulière.

Bibliographie:
- Jianou et Dufet, “Bourdelle”, Catalogue Raisonné de l'Oeuvre, 2e édition, Paris 1975, N° 411, p. 107 (une autre fonte illustrée)
Avec La Rieuse au chignon, Emile Antoine Bourdelle livre une tête d'expression stylisée qui laisse en évidence l'empreinte de la main de l'artiste. Les canons de la sculpture classique sont laissés de côté pour laisser place à un buste asymétrique qui rehausse le caractère vivant de l'oeuvre. En effet, les cheveux semblent s'agiter, les yeux inégalement ouverts dévoilent l'instantanéité d'une sensation prise sur le vif. La tête modelée de trois-quart, et l'épaule gauche esquissée dévoilent un modèle qui semble vivre et bouger.
Ce modèle conçu en 1903 reprend dans une veine différente le Masque de femme au nez retroussé de Rodin.
Elève de Rodin de 1893 à 1908, Bourdelle fait siennes les méthodes du Maître. L'asymétrie, le travail du modelé, la théorie des profils donnent force et vie au modèle. Notre Rieuse, hissée sur son piédouche, possède toutes ces caractéristiques
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue