ORNEMENT IVIPO'O EN OS REPRÉSENTANT UN TIKI,…

Lot 27
30 000 - 40 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

ORNEMENT IVIPO'O EN OS REPRÉSENTANT UN TIKI,…

ORNEMENT IVIPO'O EN OS REPRÉSENTANT UN TIKI, ILES MARQUISES Os
H. 5 cm
IVIPO'O BONE ORNAMENT REPRESENTING A TIKI FIGURE, MARQUESAS ISLANDS
H. 1.96 in

Provenance:
- Collection Paul Rupalley, Paris
- Vente Hôtel Drouot, Paris, 17 mars 1930
- Collection Charles Ratton, Paris
- Collection Michel Leveau, Paris
- Collection Béatrice et Patrick Caput, Paris

Publication:
- Daniel Réal, La Décoration Primitive
- Océanie, 1922, pl.VIII
- Karl Von den Steinem, Les Marquises et leur art, vol. I, 1925, p.50, Abb. 98
- Karl Von den Steinem, Les Marquises et leur art, vol.II, 1925, p.111, fig.2 et p.163, fig.151
- François Poncetton et André Portier, Les Arts Sauvages d'Océanie, 1930, pl.XLVIII, n°60
- François Poncetton et André Portier, La décoration océanienne, 1940, pl.XLII
- Vincent Bounoure, Vision d'Océanie, 1992, p.46

Exposition:
- Paris, Musée Dapper, Vision d'Océanie, 22 octobre 1992 - 15 mars 1993

Grand collectionneur passionné d'art africain et océanien, Paul Rupalley compte parmi les figures emblématiques du début du XXe siècle. Instituteur, il acquit très tôt un grand nombre de chefs-d'œuvre qu'il exposa en 1923, au Pavillon Marsan lors de l'Exposition de l'Art Indigène des Colonies Françaises avant de les disperser en mars 1930 à l'Hôtel Drouot. Parmi ces objets, cette œuvre remarquable trouva preneur auprès du célèbre marchand parisien Charles Ratton. Elle fut ensuite acquise par un autre grand nom de l'art primitif, Michel Leveau, le fondateur du musée Dapper.
Au sein du large corpus des ivipo'o, cet objet s'impose indéniablement parmi les plus aboutis. Reproduit dans plusieurs ouvrages de référence, il se distingue par la qualité de son exécution et son sujet de représentation - un père et son descendant. Cette thématique est rarissime.
Les traits du visage massif oscillent entre rondeur - les yeux - et linéarité - la bouche. Les bras sont pliés. Les mains soigneusement détaillées sont placées de part et d'autre de l'ombilic saillant. À l'arrière, le petit personnage semble fermement agrippé. Le modelé des bras et des jambes fléchies offre un beau dynamisme.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue