HEURES À L'USAGE DE ROME. - Horae in laudem…

Lot 90
10 000 - 15 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 20 678 €

HEURES À L'USAGE DE ROME. - Horae in laudem…

HEURES À L'USAGE DE ROME. - Horae in laudem beatissimae virginis Mariae, ad usum Romanum. Paris, Simon de Colines, 1543. In-4, veau fauve, bordure en encadrement formée d'une roulette entre deux doubles filets, grand décor symétrique de listels bruns sertis de filets dorés s'entrecroisant aux angles et au centre, fleurons et fers variés, dos orné d'un petit fer répété, tranches dorées et ciselées (Reliure de l'époque).
Brun, p. 217. - Lacombe, n°426. - Mortimer, French books, n°306. - Renouard, Colines, pp. 378-379.
L'un des chefs-d'oeuvre du livre illustré français de la Renaissance.
Première édition au format in-quarto de ce très beau livre d'heures imprimé par Simon de Colines. Ce dernier en publia une autre édition la même année, au format in-octavo.
L'édition est imprimée en caractères romains et s'ouvre par un titre imprimé en rouge et noir, placé dans un encadrement gravé sur bois décoré de frises végétales avec bucranes et statues de buste féminin. Le texte est imprimé en rouge et noir, et chaque page est bordée d'un encadrement choisi parmi un ensemble de 16 modèles classés en deux types différents: le premier est constitué de 8 encadrements gravés au simple trait dans la manière de Geoffroy Tory, décorés de candélabres, d'amours et de chérubins, de grotesques, de feuillages à l'antique, etc., et le second de 8 autres encadrements gravés en manière noire ornés d'arabesques ou de fleurons aldins qui rappellent beaucoup le décor des reliures contemporaines.
Quelques-uns de ces encadrements furent employés par Colines pour orner le titre de certains de ses livres. Certains de ces bois portent les dates 1536, 1537 ou 1539.
14 grandes compositions gravées sur bois à pleine page, chacune dotée d'un encadrement particulier. Elles sont ici en premier tirage. Ces beaux bois ont été gravés avec finesse et sept d'entre eux sont marqués de la croix de Lorraine. À l'exception de la figure de saint Jean, gravée au trait, ils portent tous des effets ombrés et offrent des détails minutieux. Mortimer indique qu'ils ont été conçus pour ne pas être coloriés.
La mise en page du texte est en outre agrémentée de 15 grandes initiales à décor de rinceaux sur fond criblé.
L'almanach au verso du titre est donné pour les années 1543 à 1568.
Exemplaire réglé et rubriqué de jaune, revêtu à l'époque d'une superbe reliure parisienne avec tranches dorées et ciselées.
On remarquera dans le matériel utilisé un fer à l'oiseau, qui n'est pas celui du pecking crow binder, et le losange central, composé par la juxtaposition de quatre fers proches d'un fer de Claude de Picques (n°40 de l'exposition Grolier du British Museum en 1965).
Gardes anciennement recouvertes d'oraisons manuscrites à la Vierge Marie. Ex-libris armorié gravé de la Bibliotheca de Bresse.
Piqûres à quelques feuillets. Coiffes et coins en partie restaurés, décor frotté, traces d'épidermures, un mors fendu sur 7 cm.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue