Crucifixion nkangi kiditu Kongo, République…

Lot 45
8 000 - 12 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Crucifixion nkangi kiditu Kongo, République…

Crucifixion nkangi kiditu Kongo, République Démocratique du Congo
Bois dur à patine brune, alliage de cuivre
H. 28 cm

Provenance:
- Collection privée française
Croix en bois, sculptée en deux parties, sur laquelle repose la représentation d'un Christ au visage esquissé, tête penchée vers la droite, les membres filiformes, le torse soulevant les côtes. Le perizonium se prolonge sur la droite en une forme de petit anneau, duquel retombe le pagne en un court drapé. L'absence de stigmates caractérise l'interprétation
Kongo du thème. Sous la Croix, deux petits médaillons, l'un avec une Vierge en prière, l'autre, le visage d'un ange.
Cf. Du Jourdain au Congo - Art et christianisme en Afrique centrale, page 57, fig. 30, un exemplaire daté des XVIIe-XVIIIe siècles, présentant de nombreuses analogies, et qui permettrait de dater notre exemplaire de la même période.
Les crucifix, souvent désignés localement par les mots nkangi kiditu, klistu ou plus rarement li-kulusu, étaient avant tout des objets importants pour ce qui était de la légitimation du pouvoir de leur possesseur. (...) les chefs de certains groupes Kongo en passe d'être investis devaient se soumettre à une cérémonie appelée mabondo ya nkangi. Lors de ce rituel, le futur dirigeant s'installait sur des peaux de léopard (animal cheffal) et recevait des mains du ntu a nyali, le notable de l'investiture, un nkangi kiditu. (Op. cit.
pages 50, 51). Puissants regalia, ce type d'objet évoquerait l'autorité du chef et la déférence de ses sujets.
Très bel exemplaire du type, traduisant remarquablement le syncrétisme dont firent preuve les artistes Kongo.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue